post

Le club de Haute-Vienne est un surprenant leader de deuxième division. Suprenant, dans un premier temps, que la commune de St Junien affiche qu’une équipe qu’en deuxième division et surprenant car le club a radicalement changé sous l’impulsion d’hommes-clés. Les résultats sont là pour en attester de la méthode. L’ambition des rouges et noirs est en passe de devenir réalité. Analyse d’un projet sportif osé mais prometteur.

Est-ce le renouveau footballistique de Saint-Junien ? Cette saison, tout porte à croire que oui. Un homme incarne ce nouvel élan plein d’ambition et d’enthousiasme. Cet homme, c’est Mathieu Polo, coach-joueur de la formation St-Juniaudes. Evoluant, il y a peu, sous le maillot de la JA Isle, le joueur transmet son savoir à un jeune effectif tout en continuant d’apprendre de ses nouvelles fonctions.

Un projet ambitieux

Des arrivées déterminantes

Rapidement, le projet des rouges et noirs a conduit l’ASSJ a se tourner vers quelques éléments des environs. Mathieu Polo a donc pensé à un homme: Christophe Françoise. Ancien Islois, lui aussi, a choisi d’adhérer au projet. Le coach souligne la qualité de son investissement: “Il ne triche pas, il est présent à chaque entraînement. Quand il prend la parole, il est écouté par les plus jeunes. Son expérience et son envie en font un exemple“.

A leurs côtés, Teddy Puygrenier et Thomas Guillaume sont arrivés d’Oradour/Glane. Deux autres recrues (en provenance de l’ASPTT Limoges et du Val de l’Aurence) feront aussi le chemin direction le nord de la Haute-Vienne, cet été. De réels apports au quotidien sur et en dehors du terrain mais Mathieu Polo a pu, aussi, compter sur un effectif de qualité déjà présent lors de son arrivée.

“Je me suis vite rendu compte qu’il y avait pas mal de jeunes avec de bons potentiels. Il a surtout fallu les encadrer un peu mieux. Dans l’équipe j’ai 7 à 8 joueurs de qui ont environ 20 ans.” Pour l’entraîneur de St Junien, la concurrence a crée un déclic chez ses jeunes joueurs. “Cela a motivé ceux qui ont pu faire preuve de facilité. Aupravant, les jeunes se savaient titulaires et il y avait peut-être moins d’efforts. Cette saison, c’est différent. Tous sont là pour l’entraînement et ont envie de progresser donc c’est une bonne chose. Chacun sait qu’il n’y a pas de joueurs irremplaçables.“

Des indicateurs de réussite ?

Quand il s’agit d’évoquer les infrastructures et le potentiel du club Saint-Juniaud, Mathieu Polo ne tarit par d’éloges. “Nous nous entraînons sur un terrain synthétique et notre stade Honneur fait partie du Top 5 du département. Ce n’est pas normal que pour une ville comme St Junien, le club soit en 2ème division.” Et ce n’est pas tout. La colonie Saint Juniaude semble prendre de l’ampleur unie derrière ce beau projet. “Il y avait moins de supporters à Isle qu’ici“, s’étonne le coach. “En Coupe de France contre Buxerolles, nous avions 300 à 400 supporters. Les parents, bénévoles et même les anciens joueurs se prennent au jeu et nous suivent de plus en plus.“

Des résultats au rendez-vous

Fort de ces bonnes volontés et de cet invertissement, les rouges et noirs ont directement vu les fruits de leur travail. Cette saison, le club de deuxième division est leader de la poule A avec 14 victoires en 14 matchs ! Un parcours parfait ponctué de celui en Coupe de la Haute-Vienne remplit d’exploit. “Après notre match face à Bessines (PH) celui de l’Alouette (D1) était plus contrasté. Nous avons abordé le match avec un peu de facilité et abusés de longs ballons. Limoges Alouette méritait mieux mais on a été très réalistes.”
image002

En championnat, St Junien se déplacait sur le terrain de la réserve de Bessines, ce samedi 14 mars. Score final 1-0 au terme d’un match où le réalisme des rouges et noirs a encore frappé, “c’était un match difficile mais nous regardons seulement les quatre points de pris“. L’attaquant-joueur reste lucide sur la prestation de son équipe, “je reconnais que le confiance et la réussite du premier est avec nous“.

Et de conclure globalement, “nos trois équipes sont en course pour la montée“. L’équipe réserve postule à cette récompense en étant second de quatrième division, poule C. L’équipe C n’est en reste car également seconde de cinquième division, poule C.

Un apprentissage de tout instant

A l’image de son jeune coach, l’effectif St Juniaud est ambitieux et enthousiaste mais continue d’apprendre. Là encore, Mathieu Polo joue la franchise. “Etre joueur et entraîneur, c’est compliqué. Je ne pensais pas que cela serait aussi difficile. Dès fois, j’ai du mal à faire la part des choses car j’ai trop envie de bien faire. J’apprends encore mais l’important est de corriger ses erreurs.” Un lien avec son effectif évident que le buteur-coach classe comme “une équipe forte mentalement avec beaucoup d’envie mais avec comme point faible la jeunesse“. On dit bien qu’une équipe ressemble à son coach ?!

Mathieu Polo souligne également l’investissement de son adjoint, Jerome Berger, joueur du club pendant une dizaine d’années. “Il m’apporte beaucoup et m’aide que ce soit aux entraînements ou lors des matchs. Avec mon statut de joueur-entraîneur, j’avais absolument besoin de lui pour m’épauler dans cette tâche.“

Objectif PL

Une fois la montée en première division acquise, Mathieu Polo a d’autres projets pour ses protégés. “Nous voulons faire les choses carrées, étapes par étapes. L’objectif est de retrouver la PL (Promotion de Ligue) d’ici les deux années suivantes. Une année à se maintenir en première division et envisager la montée l’année d’après. Mais on ne se privera pas si on peut faire mieux !” souligne-t-il.

St Junien poursuit donc sa course à la montée et au titre de Champion de deuxième division ainsi que son parcours en 1/4 de finale de la Coupe de la Haute-Vienne à venir.

Une pensée pour Isle:

Mathieu Polo n’en oublie pas de suivre l’actualité du foot en Limousin et particulièrement ses anciens coéquipiers d’Isle. “Je ne les pensais pas être aussi bien avec certains départs mais il y a eu un certain dynamisme et de la fraîcheur. Un top 5 en DH serait super. La montée tant attendue de la réserve (PL) serait aussi une bonne chose car Isle reste un club très bien encadré.“

equipe-coupe-haute-vienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *